Euro Casino Online


Meilleur Casino Online Français, 300% de Bonus sur Votre Premier Dépôt

 

Blackjack
Le blackjack est le jeu le plus populaire dans la majorité des casinos, surtout ceux des U.S.A. Apparemment simple, c’est un jeu de chance - comme tous ceux des casinos – qui a été mal compris au long des années, spécialement lorsqu’on pense que c’est le meilleur jeu pour réussir à gagner la maison. La base de cette idée erronée vient de la technique inventée au milieu des années 60, lorsqu’un groupe de joueurs a découvert qu'il pourrait augmenter substantiellement ses hypothèses de gagner en comptant les cartes qui sortaient. Néanmoins, il y a longtemps que cette technique a cessé de fonctionner dans sa totalité, une fois que les casinos ont commencé à introduire deux, quatre, six ou plusieurs jeux de cartes par jeu, dans une tentative (réussie) de tromper les comptes de ces pratiquants qui cherchent à gagner avec l'aide du comptage des cartes, technique qui enfreint les règles du jeu. Bien qu'il puisse sembler qu'enregistrer mentalement les cartes qui sortent soit une tâche simple, la vérité est que cela exige beaucoup d’habileté et ce n'est pas tout le monde qui réussit à l’appliquer avec succès. Outre une agilité exceptionnelle, il faut que le joueur comprenne combien de jeux de cartes sont en train d'être utilisés dans chaque partie, ce qui est (pratiquement) impossible. Mais cela n'est pas tout, car le parieur devra réussir à maintenir une attention exceptionnelle lors de tous les jeux, essayant de retirer des informations qui puissent augmenter encore plus les possibilités de gagner. En conclusion, gagner une partie de blackjack est tout sauf facile. Qu’il se détrompe celui qui pense le contraire.

 

Règles du jeu
Dans chaque jeu il y a au moins un jeu de cartes, chacun devant posséder 52 cartes. Chacune de celles-ci a une valeur attribuée selon sa numération. Dans le cas des cartes de 2 à 10, leur correspondance est exactement celle-là, un duc vaut 2 et ainsi de suite. À leur tour, les Rois, les Valets et les Dames équivalent à dix points. Les As peuvent correspondre à 1 ou 11. Pour gagner le jeu, la personne qui aspire à gagner le gros lot devra réussir à acheter des cartes jusqu'à obtenir une main de 21 points, ni plus, ni moins. Cette valeur ne peut pas être dépassée, car cela signifiera la perte de la partie. Joué sur une table en forme d'arc, le blackjack peut être disputé par un maximum de sept joueurs qui cherchent à prendre l’avantage sur leurs adversaires et sur la maison elle-même, ici représentée par le croupier. La valeur des mises des joueurs est enregistrée sur un tableau où se trouve inscrits le montant de la plus grande et de la plus petite mise, le nombre de parieurs et la variation possible des montants, avec les correspondances respectives entre les alternatives de jeu et les gains en caisse (avec double down on gagne « x », avec blackjack on gagne « y »). Le jeu se déroule par le retournement successif des cartes. Le croupier (ou payeur) commence à en retirer une et le joueur en garde deux. Dans la modalité « shoe game » les cartes se trouvent toutes avec la face visible et les joueurs ne peuvent pas déplacer les leurs. Quand il existe un ou deux jeux de cartes, les cartes sont tournées vers le bas, les joueurs pouvant les prendre avec une main. Dans cette modalité, le croupier doit également montrer une de ses cartes. À partir de ce moment-là, le parieur doit opter pour demander une autre carte (hit) ou rester avec celles qu’il a dans la main (stand). Dans le cas où la carte reçue fait en sorte que la main dépasse les 21, il perdra tout ce qu’il avait parié (bust), mais s’il a moins que cette quantité, il doit choisir une nouvelle fois : demander ou pas une nouvelle carte. À son tour, le payeur continue son jeu, avec lequel la maison devra obtenir 17. Si cela n’est pas le cas lors de ce tour, il pourra encore tirer une carte de plus, avec laquelle il ne peut pas dépasser les dix-sept. Si cela arrive, la maison est obligée de s'arrêter. Les véritables gains sont réussis avec deux cartes de 21, le dénommé blackjack, où l’on gagne la plus grosse somme, la valeur misée multipliée par 2,5. Dans des conditions normales, sans mains constituées par aucune de ces séquences, le joueur gagne le double de la quantité misée pour vaincre la maison, garde tout ce qu’il a parié au départ dans le cas d'une égalité, ou perd tout si le casino gagne.

 

Quelques notions de jeu
Blackjack – En réussissant une main de 21 avec 10 et As, le joueur a dans les mains un Blackjack. Ceci équivaut à recevoir sa mise initiale multipliée par 2,5. Naturellement cela n'arrive pas si un autre joueur, voire même la maison, possède la même « main ». Dans ce cas la division est réalisée selon le tableau d'attribution des primes. Double Down – si le joueur a une main de 9, 10 ou 11, il pourra doubler la mise, en restant, néanmoins, limité au tirage d’une seule carte supplémentaire lors de la séquence suivante. Insurance - malgré le fait de ne pas apporter de grands avantages pour le joueur, celui-ci peut demander une « assurance », si sa première carte est un As. Celle-ci pourra lui être utile s’il possède ultérieurement une « main » de 20. Néanmoins, pour assurer sa carte, le joueur devra abdiquer, immédiatement, de la moitié de ce qu’il a parié. Paires - ayant deux cartes égales, le joueur a la possibilité de les séparer, créant ainsi deux mains différentes. Pour cela, il doit ajouter une autre mise par rapport à sa mise initiale pour ce nouveau jeu qu’il maintiendra en parallèle. Rester- s’il ne souhaite pas acheter d’autres cartes, le joueur peut décider de terminer le jeu, dans l'espoir de posséder une « main » avec une valeur plus élevée que celle de la maison. Cette action est symbolisée par le placement de la paume de la main semi-ouverte au-dessus de ses cartes. Il ne sera victorieux que s’il a une quantité plus élevée que celle montrée par le croupier.

 

Au contraire d'autres jeux de casino, le blackjack peut être considéré comme le jeu idéal pour les stratèges. Alors qu’à la roulette on mise, en attendant que la chance dicte à la boule de tomber dans l’orifice du nombre sur lequel on a parié, au blackjack il faut cette petite pointe de chance, mais il faut également être un bon bluffeur. Ce n’est qu’ainsi que vous réussirez à tromper la concurrence, profitant de cette technique. La méthode mentionnée du comptage des cartes est l’une des formes pour augmenter les possibilités de gagner la maison, mais elle n'est pas cent pour cent infaillible. Malgré tout, elle constitue une aide précieuse pour multiplier, en termes de gains, la valeur de la mise initiale du joueur. Néanmoins, ayez toujours à l’esprit que cet acte est illégal et punissable selon la législation du jeu.